L’Ecole de Perfectionnement des Cadres du Ministère de l’Intérieur a été créée  par le Décret Royal n° 429-65 datant du 1er Joumada 1385 (27 Septembre 1964) :

L’école a pour mission Donner aux administrateurs et administrateurs adjoints du Ministère de l’Intérieur une formation leur permettant d’exercer la fonction d’agent d’autorité (Caïd).

EPCK a été appelée depuis 1979 à former :

  • Les chefs des divisions provinciales et préfectorales des Collectivités locales.
  • Les chefs des divisions provinciales et préfectorales des affaires économiques et sociales.
  • Les inspecteurs de l’État Civil au niveau provincial et préfectoral.
  • Des contrôleurs de prix.
  • Des analystes de conjonctures.
  • Des gestionnaires de la fiscalité locale.
  • Des gestionnaires des affaires touristiques.               
  • Des gestionnaires de la Hisba.                
  • Des conseillers d’ambassades (Section Diplomatique).
Conditions d’admission :

Sont admis à l’École, après un examen d’entrée, les candidats titulaires d’une licence ou d’un  diplôme reconnu équivalent répondant à un profil arrêté par le Ministère de l’Intérieur.

Peuvent  également  être  admis à concourir à l’examen d’admission les fonctionnaires des différents départements ministériels remplissant les mêmes conditions.

Agents d’autorité : Licence, Diplôme de l’ENA ou équivalents(Minimum) &

Concours après présélection :

Écrit (2 Sujets de culture générale à traiter : l’un en arabe, l’autre en français).

Exposé oral.

Inspecteurs de l’Administration Territoriale : D.E.S., Ingénieur d’État, dipl. d’architecte ou  équivalents et Concours identique à celui des agents d’autorité.   

Cadres provinciaux, préfectoraux et communaux Licence.

Conditions générales d’admission :

Le candidat au concours d’admission à l’École de Perfectionnement des Cadres du Ministère de l’Intérieur doit remplir les conditions suivantes :

Être de nationalité marocaine.

Être titulaire d’une licence ou d’un diplôme reconnu équivalent à la licence, obtenu en 4 années d’étude avec deux mentions au minimum.

Être bilingue pour pouvoir traiter un sujet en langue arabe et un autre en français.

Être apte physiquement.

Être âgé de 25 ans au minimum et de moins de 35 ans à la date du concours.

Le dossier qui comprend les pièces énumérées ci-après, doit être déposé par le candidat en personne au Ministère de l’Intérieur – Direction du Personnel d’Autorité à Rabat, dans les délais fixés par l’avis de concours qui paraît dans la presse nationale, sous le timbre du Ministère.

Constitution du dossier :

 Une demande manuscrite (revêtue des avis hiérarchiques pour les fonctionnaires).

Une photocopie légalisée du diplôme.

Le dossier universitaire : relevé des notes des quatre années d’étude faisant ressortir les mentions obtenues (photocopies certifiées).

Un extrait d’acte de naissance.

Un extrait de la fiche anthropométrique.

Une photocopie légalisée de la C.I.N.

Un certificat médical (santé publique).

Deux photos d’identité.

2 Enveloppes timbrées portant l’adresse du candidat.